À Montreuil, des centaines de livres sonores

La bibliothèque sonore de l’association des Donneurs de voix rayonne bien au-delà du 15, rue de l’Église et même de Montreuil. Un catalogue sans cesse renouvelé est proposé aux audiolecteurs.

 

Le monde de la littérature et de la connaissance ouvert à tous.
Le monde de la littérature et de la connaissance ouvert à tous.

 

Avec plus de 4 000 ouvrages littéraires enregistrés sur le réseau national des 120 bibliothèques sonores implantées en France, la bibliothèque sonore de Montreuil — qui existe depuis 1978 — tient gratuitement à disposition de ses audiolecteurs « dont l’empêchement à lire est médicalement attesté », un catalogue sur place de 1273 romans, polars, essais… Et notamment les principaux titres des rentrées littéraires. Un travail porté par Raymond Le Vacon, président, Jack Cohen, responsable tech-nique, Serge Roy, trésorier, et une quinzaine d’autres bénévoles. « Nous sommes là grâce à l’aide de la Ville qui nous prête ces locaux », égrainent ces passionnés. « Et avec le concours du Lion ‘s Club pour l’achat des CD ou d’un ordinateur. » Avec une exigence de qualité d’enregistrement, les Donneurs de voix produisent régulièrement de nouveaux livres audio que les lecteurs viennent chercher lors des permanences tenues à Montreuil le mercredi et le samedi matin.

DANIEL, PATRICK, AMELIE, JACQUES ET LES AUTRES

« Certains lecteurs arrivent à 10 heures et repartent à midi, parce que I ‘on discute et nous sommes très attachés à ce lien social », insiste Raymond Le Vacon. Et pour les audio-lecteurs qui ne peuvent pas se déplacer : « Nous leur envoyons les CD par courrier selon un système d’envoi simple et gratuit, agréé par la Poste. »

Reste à informer les Montreuillois malvoyants ou aveugles de cet accès à la littérature d’une grande diversité d’auteurs ! Alors si vous avez dans votre entourage familial ou amical des personnes qui méritent de passer du temps avec Daniel Pennac, Patrick Modiano, Amélie Nothomb, Jacques Weber et bien d’autres… , elles pourront écouter palpiter la vie de bien des personnages…

Le Montreuillois